Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Faugères

| 0 Commentaires

Faugères débuta la culture de la vigne au 19ème siècle, l’eau de vie devint très appréciée, elle était vendu sous le nom Fine de Faugères.
Devient une  AOC en 1982  pour le rouge et le rosé, et en 2005, le 23 février pour le blanc.

7 communes : Autignac, Cabrerolles, Caussiniojouls, Faugères, Fos, Laurens, Roquessels plus les hameaux de Lenthéric, La Liquière, Aigues-Vives dans la commune de Cabrerolles.

Superficie de 2.000 ha de vignes, plein sud sur les contreforts cévenols en haut-Languedoc, sur le versant sud de la montagne Noire en piémont du Pic de La Coquillade qui monte à 700 m.

Les sols
Les sols sont d’anciennes argiles issues de dépôts marins. Lors du plissement hercynien, elles ont été comprimées sous de fortes chaleurs et sont devenues les schistes du Faugérois.

L’Appellation Faugères est très homogène : plus de 80 % des sols appartiennent au système géologique des « Monts de Faugères », schisto-gréseux de l’ère primaire.
De fortes pentes s’étendent dans des sols pierreux de schiste, dans un milieu de garrigue et de forêt méditerranéenne.

Les vignes sont plantées en terrasses suivant les courbes de niveau afin de faciliter la mécanisation, de limiter l’érosion et de retenir l’eau.
Le sol schisteux très filtrant permet de drainer les eaux de ruissellement et de garder un peu d’humidité, atténuant les excès du climat.
La culture de la vigne y  trouve son compte : le schiste libère la chaleur accumulée pendant la journée durant la nuit, et participe à la maturation du raisin.
Pauvres et acides, les rendements dans ce terroir sont naturellement faibles : les schistes apportent rondeur, souplesse aux vins avec des notes florales et minérales.
Pour augmenter l’ensoleillement les vignes ont été plantées dans le sens des pentes nord / sud.

Le mot SCHISTE vient du latin schistus: « que l’on peut fendre ».
Le schiste a une excellente capacité à retenir l’eau et à emmagasiner la chaleur qu’il restitue lentement raisins mûrissent la nuit.

Le climat :

A un quarantaine de km de la mer le Pays de Faugères surplombe la plaine Languedocienne.
Le climat est Méditerranéen avec un très fort ensoleillement et des pluies violentes au printemps et en automne.

Le vent dominant est de secteur nord, il est froid ; en été le vent du sud apporte l’humidité de la mer.
L’altitude, la proximité de la montagne et d’un couvert végétal dense, font que ce terroir est un peu plus frais que les autres zones en Languedoc.

Les cépages
80 % de la production est vinifiée en rouge, Grenache, Syrah et Mourvèdre doivent représenter au moins 50% de l’encépagement.
Pour les vins rouges et les rosés

  • Carignan : 40 % maxi
  • Cinsault : 20 % maxi
  • Grenache noir : 20 % mini
  • Syrah : 15 % mini
  • Mouvèdre : 5 % mini

Pour les blancs : les vins doivent provenir de l’assemblage de raisins issus de au moins deux cépages dont la Roussanne.
Cépages principaux :

  • Grenache blanc : 70 % maxi
  • Marsanne : 70 % maxi
  • Roussanne : 70 % maxi et 30% mini
  • Vermentino : 70 % maxi

Cépages secondaires :
10% maxi pour un ou plusieurs des cépages suivants : Clairette, Bourboulenc, Macabeu, Carignan blanc.

Les vins jeunes sont souples aux tanins soyeux, avec des notes minérales, des arômes de petits fruits rouges, de réglisse, d’épice et de garrigue.
La souplesse des tanins et l’aspect floral est l’une des caractéristiques des vins de Faugères, qui ont tendance à être moins acides également.

Laisser un commentaire