Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Gigondas

| 1 Commentaire

Vignoble se situe uniquement, tout entier sur la commune de Gigondas.

La superficie en production est de 1 208 ha et la production annuelle varie autour de 43 010 hl pour des rendements maximum 35 hl/ha, cela représente plus de cinq millions de bouteilles produites chaque année. Les degrés alcooliques minimum doivent être de 12,5%.

L’appellation Locale « Gigondas » a été obtenu par décret en 1971.
Après les très dures gelées de 1929 et 1956 qui détruisirent les oliviers centenaires, les paysages se sont transformés, progressivement les Dentelles de Montmirail se sont orientées vers la monoculture de la vigne.

Le climat
Typiquement méditerranéen et sud rhodanien avec chaud et sec, un mistral très présent, environ 2800 heures d’ensoleillement par an.

 

 

 

 

Sols
Les vignes sont sur une arête calcaire appelée les Dentelles de Montmirail, qui s’étagent de 600 à 150 m d’altitude, orienté vers l’ouest.
Les sont composés d’alluvions et d’argiles rouges caillouteuses sur des pentes ou en vastes terrasses. Cette morphologie favorise un meilleur des eaux lors des orages violents, ce sont souvent des sols profonds qui favorisent un enracinement important et permettent aux vignes de résister aux canicules estivales. Les argiles et marnes aident à tempérer chaleur et sécheresse.

 
Le terroir de Gigondas n’a pas des sols uniformes, une grande variété de sols sont dénombrés,  avec de l’est vers l’ouest des marnes noires, des éboulis calcaires, des marnes et des calcaires du crétacé, sols sablo-limoneux calcaires et des terrasses moyennes et basses alluviales.

Les vins peuvent avoir des style variables en fonction de la provenance des raisins, mais ce sont des vins puissants et généreux, charpentés et équilibrés.

 

 

 

 

 

 

Encépagement :
Pour les rouges : Grenache noir 80% maximum. Syrah et Mourvèdre 15% minimum.

De plus sont autorisés tous les autres cépages de l’appellation des Côtes du Rhône, à l’exception du Carignan, dans la proportion maximale de 10% de l’encépagement, la vendange doit être triée.

Pour les rosés : Grenache noir 80% maximum.

Tous les autres cépages de l’Appellation des Côtes du Rhône sont autorisés, à l’exception du Carignan dans la proportion maximale de 25% de l’encépagement.

 

 

 

 

 

La taille : Syrah, taille Guyot et pour les autres cépages,  c’est la taille en gobelet ou en éventailqui a été choisie sur un fil, à 2 yeux maximum par courson avec un maximum de 15 yeux francs par cep en plus du bourillon.

Les vinification : macération longue est privilégiée, le titre alcoolique volumique naturel minimum : 12,5%, élevage classique en fûts et foudres de bois anciens de chêne.

Un Commentaire

  1. Pingback : Gigondas - Chemins Vignerons | Vins et Saveurs ...

Laisser un commentaire