Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

La Clairette

| 0 Commentaires

Synonyme : Malvoisie, Petit Blanc à Aubenas, Blanquette dans l’Aude et le Gard

C’est le cépage unique des appellations Coteaux de Die (l’appellation Clairette de Die comporte 75% de Muscat), Clairette du Languedoc et Clairette de Bellegarde.

C’est l´un des plus anciens cépages du Languedoc et se retrouve dans pratiquement toutes les appellations méridionale en blanc : Les Baux de Provence, Palette, Châteauneuf du Pape, Cassis, Coteaux du Languedoc, Bandol, Côtes du Rhône, Costières de Nîmes, Côtes de Provence, Bellet, Coteaux d’Aix, Vacqueyras, Corbières et Côtes du Ventoux…

Cépage de 3ème époque, ses grappes moyennes sont à grosses, cylindro-coniques et ailées, peu compactes. Les grains ont un peu la forme d’une olive, pointus, de taille moyenne, le raisin est blanc ou rose (autre variété) avec des petits points bruns. La chair ferme et juteuse.
Son débourrement est tardif. C’est un cépage très vigoureux, avec un port érigé. La taille doit être courte pour canaliser son énergie.
Elle est assez sensible au mildiou et aux vers de la grappe, mais résiste mieux à l’oïdium et l’excoriose.
Elle aime les terrains au sol profond et caillouteux, mais les sols maigres et les coteaux lui conviennent aussi.
Avec de faibles rendements, ce cépage peut donner des vins assez alcooleux (jusqu’ à 14°) d’une belle finesse avec parfois une légère touche tannique, frais, avec des parfums de fruits et de fleurs. Les arômes sont sur la pomme verte, l’amande, l’anis, le tilleul, le miel avec une amertume en fin de bouche…

A cause de son manque d’acidité, ce cépage a une tendance à la madérisation et acquiert une couleur jaune foncé et un peu d’amertume, ce qui en fait une variété intéressante pour les vins de type oxydatif.

Laisser un commentaire