Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Le Maccabeu

| 0 Commentaires

Le Macabeu viura en Espagne son origine est en Aragón. Il participe aussi aux vins blancs à 90% de la Rioja. En France, on le trouve dans le Roussillon : Côte du Roussillon blanc, Banyuls, Maury et Rivesaltes et dans les Corbières avec 7000 ha en production.

Il peut se retrouver, plus rarement, un peu partout dans toutes les appellations méditerranéennes. Appelé aussi Lardot, l’Alcanol, Lardit dans la Drôme, Malvoisie à Limoux (par confusion) et le Perpignan à Beaucaire.

Cépage de 3ème époque, il débourre tardivement après le Carignan, n’est pas inquiété par les gelée du printemps .

C’est un raisin blanc vigoureux et bon producteur, au port dressé et aux rameaux bien ouvert. Il est très sensible à l’oïdium, au botrytis, moins au mildiou. La Tramontane Catalane l’aide à lutter contre le cryptogame, mais les rameaux sont cassants. Sensible à la sécheresse, il ne faut pas le planter dans les sols trop sec, mais il pourrit facilement en sol fertile : le coteaux peu caillouteux et bien drainé donne des conditions idéales.

Les feuilles sont vert jaune à dessous cotonneux, elles sont molles et tourmentées, jaunissent en automne.   Il a de grandes grappes, pyramidale, très ramifiées et lâches , les baies de couleur vert-jaune clair sont sphériques et lâches, la peau est dure ; très juteux.

En sols fertiles il a tendance à avoir de très gros rendements. Pour obtenir des raisins de qualité, il faut le planter dans des terroirs maigres pour contenir sa fougue. La taille courte est indispensable pour concentrer son énergie, lutter contre les maladies et augmenter son potentiel aromatique.

Ses vins, jaune paille, sont fins en dépit de sa faible acidité et son côté alcooleux, il donne un vin sec de caractère, fruité et puissant agréable dans sa jeunesse aux arômes surtout floraux et fruités, gras et fin, qui évoluent vers le miel.

Il résiste assez bien à l’oxydation mais il faut le boire assez vite, car il perd sa fraîcheur plutôt rapidement, le caractère minéral, que certains vignerons arrivent à obtenir, tempère cette tendance oxydative.

Il peut entrer, à raison d’un maximum de 10 % pour les rouges et 30% maximum pour les vins rosés du Roussillon, et participe à l’assemblage de vins doux naturels dont les Rivesaltes.

Laisser un commentaire