Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

L Chateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus ! Les couleurs explosent au printemps Avant de déguster, la visite des vignes s Les terrasses de Cassis regardent la mer La montagne Sainte Victoire en été La fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vins La visite de cave reste incontournable Les domaines possèdent des trésors caves Le charme des villages Méditerranéens

Le Mourvèdre

| 0 Commentaires

mourvedre Le MourvèdreLe Mourvèdre est originaire d’Espagne. Implanté en Provence et en Languedoc depuis le 15ème siècle.
Synonymes : Plant de Saint Gilles dans le Gard, Négré et Morvès en Provence, Estrangle chien près de Nice, Mataro à Perpignan, Espar en Languedoc, Monastrell en Espagne.
On le trouve dans les appellations Bandol (50% minimum de Mourvèdre), Tavel, Costières de Nîmes, Palette, Saint Chinian, Châteauneuf du Pape, Languedoc, Coteaux d’Aix en Provence, Fitou, Corbières, Minervois, Collioure, Coteaux Varois, Coteaux de Pierrevert, Luberon, Cabardès, Cassis, Côtes de Provence, Lirac, Les Baux de Provence, Côtes du Rhône, Ventoux, Faugères, Côtes du Roussillon.
Maturité 3ème époque tardive (une semaine après le Carignan).
Ses grappes sont moyennes à grandes, pyramidales et étroites, serrées. Les raisins sont petits, ronds et noirs. La pruine est très abondante, la peau épaisse.
Le débourrement est tardif avec un cycle végétatif long. Rustique et très vigoureux, son port est très érigé et favorise la taille en gobelet : la taille courte est préférable du fait du caractère fructifère des yeux de la base sur la souche.
Il supporte correctement l’excoriose et à la pourriture grise, mais il craint le mildiou et l’oïdium. C’est un cépage très exigeant en lumière et en chaleur mais ne supporte pas le stress hydrique (sécheresse).
Sensible au froid hibernal, les coteaux orientés au sud se réchauffant très rapidement sont les meilleures conditions. Les fins d’été, dans le sud, lui donne toutes les possibilités d’obtenir une maturité optimale car il est très long à mûrir. Il aime les sols profonds et bien drainés.
Il peut être productif dans des conditions de fertilité. Ses raisins ont une structure tannique importante avec un bon potentiel colorant. C’est un cépage alcooligène. Ses tannins peuvent paraîtrent durs, et il est difficile de produire des 100% Mouvèdre avec un joli soyeux.

De structure solide, il faut parfois attendre plusieurs années pour l’assouplir, c’est pour cela qu’il assemblé avec le Grenache noir, la Syrah ou le Cinsault.

On l’utilise pour les vins rosé où il apporte droiture et volume, avec un type aromatique épicé. Grâce à son un potentiel de garde important, il est utilisé en assemblage avec d’autre cépages moins tanniques pour fournir de la structure.
On le reconnaît à ses arômes de cuir, de fruits frais très mûrs, d’épices (cannelle, poivre), de résine, de sous-bois ; avec l’âge les vins de Mouvèdre évoquent des goûts de cuir, de pruneau, de truffe, de musc, et de réglisse
Sujet à réduire, il dégage aussi des senteurs de basse-cour.

Laisser un commentaire

Email
Print