Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Lirac

| 0 Commentaires

L’AOC Lirac doit sa naissance au Comte Henri de Régis de Gatimel, propriétaire du Château de Ségriès.

Vers  1930, le Comte cherche à obtenir l’Appellation d’Origine Contrôlée, dont Lirac, village central, prendrait le nom.
 Ce travail prend jour avec la création de l’A.O.C. et la délimitation de l’aire d’appellation Lirac, par le décret du 14 octobre 1947 pour une surface 730 ha.
Ce cru des Côtes du Rhône à produit les trois couleurs : rouge, rosé (15% de la production), blanc (5% de la production)sur la rive droite 
du Rhône,

Le climat :

Il est de type méditerranéen. 
Le soleil brille 2700 heures par an.
La température moyenne annuelle est de 14°.
La pluviométrie est irrégulière, avec un cumul de 700 mm/an maximum.
Le mistral, violent et fréquent soit pendant 180 jours dans l’année, assainit  les vignes et les vendanges.
Le rendement maximum par le décret est de 42 hl/ha.
Les sols : trois  structures géologiques :

  • A l’est et à l’ouest de la zone, on trouve des calcaires où se trouvent des cailloutis dus à l’érosions mêlés d’argiles rouges.
  • La partie centrale, constituée de terrasses alluviales du Rhône, couverte de galets de quartz roulés et d’argiles rouges, avec un sous-sol sablonneux du pliocène.
  • Sur les pentes des éboulis de sables et de petits galets.

Les cépages
Les cépages rouges : Grenache noir, Syrah, Mourvèdre, Cinsault.

  • Les plateaux argileux, composés de gros galets roulés produisent les vins rouges charnus et puissant.
  • Les sols plus légers et sablonneux sont plus favorables aux rosés et leur donneront de la fraîcheur et la rondeur.

Les cépages blancs : Grenache blanc, Bourboulenc, Clairette, l’Ugni blanc, le Picpoul, la Roussanne, la Marsanne ou encore le Viognier.

  • Les zones de garrigue sont préférées pour les blancs par la finesse et la complexité aromatique qu’elle apporte.

Laisser un commentaire