Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Maury

| 0 Commentaires

Le village de Maury se situe en pein centre de l’aire de l’AOC Maury soit 2800 ha.
 Devenu AOC le 6 Août 1936 le terroir de Maury s’étend sur 4 communes :

800 à ha Tautavel, 50 ha à Rasiguères, 850 ha à St Paul de Fenouillet et 1100 ha à Maury.

Le Sol
Le sol est constitué de marnes schisteuses du secondaire (aptien), la structure friable permet aux racines de s’enfoncer profondément dans le sol pour trouver l’humidité.
La couleur noire leur permet d’absorber la chaleur pendant la journée et de la restituer la nuit : les raisins atteignent une forte densité en sucre.
La production de Vin Doux Naturel proviennent des terroirs à faibles rendements, la production est de 26 hl/ha.

Les cépages
Le roi du Maury est le Grenache Noir, résistant à la sécheresse, il produit naturellement beaucoup de sucre (252 à 300g/l soit un équivalent alcool de 15 à 18%), Il doit correspondre à 75% minimum des assemblages de Maury Rouge.
Le Grenache Blanc et le Grenache gris présent dans les Maury rouges et les Maury blancs.
Le Macabeu ou Maccabeo pour les Maury blancs.

Les vendanges se déroulent mi-septembre mi-octobre.

La récolte doit atteindre un haut degré de maturité, la richesse en sucre doit être au minimum de 15°.
Le mutage (ajout d’alcool en cours de fermentation) permet de détruire les levures et d’arrêter la fermentation alcoolique. Le vin est donc partiellement fermenté. 
L’ajout d’alcool en présence du mout avant le pressurage est nommé mutage sur grain, en présence des pulpes, peaux et pépins permet une extraction plus importante d’anthocyanes, de tanins et d’arômes, cela donne des vins de plus longues gardes.

Il existe des vinifications avec ou sans macération.
Il y plusieurs types d’élevage

  • en foudre,
  • en bonbonnes de verre au soleil
  • en bouteille en milieu climatisée

En milieu oxydatif, les vins sont élevés dans des demi-muids de 600 ou des foudres de 6000 à 30000 l
 pour favoriser les échanges avec l’oxygène. Ces vins changent de couleur, ils deviennent tuilé et acajou, les arômes évoluent vers notes confites et de pruneau.

En milieu réducteur, les vins sont mis en cuve inox puis très tôt en bouteille. Ils évoluent lentement, leur couleur reste sur le rouge, les arômes évoluent sur les fruits noirs quand ils sont bus jeunes puis vers la griotte et le cassis, la structure tannique est plus marquée.

  • Un Maury jeune  a une robe grenat foncé et libère des arômes de fruits rouges et noirs très murs comme la mure.
  • A maturité, le Maury évolue vers des couleurs tuilées et acajou, donnant des notes de fruits secs de torréfaction puis de cacao.

La sélection des différents terroirs, les vinifications différentes avec ou sans macération, et enfin les diverses méthodes d’élevage permettent d’obtenir des Maury très différents, révélant ainsi la diversité d’un vin issu d’un superbe terroir .

Laisser un commentaire