Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

L Chateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus ! Les couleurs explosent au printemps Avant de déguster, la visite des vignes s Les terrasses de Cassis regardent la mer La montagne Sainte Victoire en été La fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vins La visite de cave reste incontournable Les domaines possèdent des trésors caves Le charme des villages Méditerranéens

Vinsobres

| 0 Commentaires

vinsobres 287x300 VinsobresSe trouve au milieu du bassin sédimentaire du Miocène de Valréas et du bassin de l’Aygues qui culmine à plus de 500 mètres en un relief collinaire, orienté N.E – S.O

4 niveaux sont à distinguer

moins de 230 mètres

de 230-260 mètres

de 260-350 mètres

plus de 350 mètres.

Depuis le gel de 1956, qui a vu la disparition de l’olivier, la vigne s’est développée avec 995 hectares en production en 2005, sur une surface potentielle de 1385 ha.
En 1966 Vinsobres fait partie des tout premier CdR Villages.
Devient depuis le 17 Février 2006, l’AOC Vinsobres CRU des Côtes du Rhône, pour le vin rouge exclusivement, reste AOC CdR Villages pour les rosés et les blancs.
Le vignoble s’étend  uniquement sur la commune de Vinsobres, en coteaux dans le département de la Drôme. L’ensemble du vignoble est exposé autour de Vinsobres d’orientation sud-est.
Les sols :
Ils sont composés sous forme de terrasses anciennes et épandages à cailloutis, de sols minces caillouteux et argileux, de conglomérats :

  • de marnes argileuses et conglomérats en coteaux, favorisent des vins plus frais et élégants, bon pour les Syrah et les blancs (en CdR villages).
  • de marnes sables et safres en coteaux, zone précoces, produisant des raisins plus aromatiques et moins tanniques et structurés.
  • d’alluvions quaternaires caillouteuses et argiles du pliocènes en terrasse. Ces cailloux avec la terre couleur rouge à brune a un pouvoir calorifique très important, qui induit une précocité intéressante.

Les expositions nord où l’amplitude des températures est plus importante et les zones marneuses profitent à la Syrah, qui murissent lentement et donnent des arômes plus floraux que dans la vallée, un peu à l’image de la zone nord de la vallée.

A Vinsobres, peu de Mourvèdre a été planté, son caractère à maturité tardive le rend difficile à cultiver.

Les maturités arrivent 8 à 15 jours, selon les zones, après Châteauneuf du Pape.  Le régime hydrique assuré par la nature des sols associée au climat, permet d’obtenir des vins rouges de fort potentiel.
Tous ces facteurs conduisent à une faible production de la vigne avec de belles concentrations : les vins rouges ont des couleurs intenses, au nez complexe, équilibré, et apte au vieillissement.
Le climat : lavandevinsobres Vinsobres
De type méditerranéen, assez protégé du Mistral et des influences alpines par les reliefs proches, relativement frais du fait de son altitude de 200m à 450m, ce qui apporte plus de fraîcheur et de nervosité aux vins. Un vent local venant du N/E le Pontias, assèche les vignes, souffle principalement en matinée, n’est plus perceptible sur Tulette. Ce vent, combiné avec le Mistral, participe à assainir le vignoble (moins de maladies), et évite les gelée noire.
Les cépages
Le Grenache, est planté à plus de 70% des plantations de la commune .

La Syrah, très adaptée à ce terroir plus frais, représente 18%, en forte augmentation.

Le Cinsault 3,40 %, le Mourvèdre 2,90 % et le Carignan 2,80 % représentent des complants communaux.
Les blancs, autrefois, étaient plantés de Clairette, Bourboulenc et Grenache blanc. Les nouvelles plantations s’orientent sur les cépages plus aromatiques comme le Viognier, Marsanne et Roussane. La Clairette représente actuellement 31 % du vignoble, le Viognier 20 %, la Marsanne 16 %, le Grenache blanc 9 %.

Laisser un commentaire

Email
Print