Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Cairanne

| 0 Commentaires

Devenu Cru le 10 février 2016, Cairanne est l’une des première AOC Côtes-du-Rhône en 1936, puis passe en 1967 Côtes-du-Rhône villages. 1 600 ha – Altitudes de 150m à 350m – rendement à 42 hl/ha maximum. Degré alcoolique minimum : pour les rouges 12,5%, pour les rosés et les blancs 12%,

Le village de Cairanne est à moins de 30km au nord d’Avignon et à une quinzaine à l’est d’Orange. C’est un village de hauteur, installé sur la limite occidentale d’une longue colline qui barre (orientation est/ouest) la vallée depuis les Dentelles de Montmirail
Le point culminant du territoire est à 320m d’altitude à la colline du Débat, ancien oppidum, qui porte le nom de «Belvédère des Côtes du Rhône». Le terroir de Cairanne est fait de collines, de coteaux, de terrasses et de plaine. Cairanne vient du mot provençal « queiroun » : quartier de roche.

Le sol :
C’est un terroir d’une très grande diversité d’où des assemblages complémentaires qui permettent réaliser des vins très harmonieux. Le terroir est très caillouteux. Il comporte de l’argile jaune en surface et bleue en profondeur avec un pourcentage de calcaire actif très important. L’argile retient l’eau, la libère ensuite : la pluies travaille doublement.

  • L’argile blanche calcaire se situe au nord du territoire sur la partie sud de la « Montagne » culminant à 320m et descend en terrasse jusqu’au « Plan de Dieu ». Cette terre froide donne des vins aux tanins serrés, charpentés, puissants, avec des couleurs intenses, de garde.
  • Les argiles rouges des terrasses des Garrigues au sud et celles d’alluvions de l’Aygues à l’ouest offrent des vins plus généreux qui apportent bouquet et richesse des arômes.
  • Au nord-ouest les sols sablonneux des « Hautes Rives » et des « Bayes » produisent des vins sur la rondeur et la souplesse.

Globalement, le socle de marnes sableuses et safres (sables jaunes compacts) constitue le sous sol de l’ensemble de la zone, le bas du village le safre est recouvert de terrasses anciennes à cailloutis, le sommet des colline sont  faites de marnes et de conglomérats.

Le climat :
Le climat est de type méditerranéen avec des sécheresses estivales prolongées, des hivers secs, des printemps un peu humides et des fins d’étés diluviennes. Les sommes de températures sont élevées, et le climat est majoritairement dominé par le vent du nord : le Mistral, sec et froid, qui apporte luminosité et sèche les vignes.

Les cépages :
Cru pour les vins rouges : le Grenache noir (50% minimum),
 la Syrah, 
le Mourvèdre (les 2 pour 20% minimum), le Carignan, 

le Cinsault (20% maximum chacun).
Pour les vins rosés : le Grenache noir (50% minimum), la Syrah et/ou le Mourvèdre (20% minimum) plus les autres cépages rhodaniens 20% maximum et cépages blancs 20% maximum (le Grenache noir, la Clairette blanche, la Marsanne, la Roussanne, le Bourboulenc et le Viognier).
Cru pour les vins blancs 5% des volumes produits : le Grenache blanc pour 50%, la Clairette, la  Marsanne, la Roussanne, le Bourboulenc et le Viognier et les autres cépages blancs rhodaniens 20% maximum.

 

 

Laisser un commentaire