Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Le Grenache Blanc et le Grenache Gris

Grenache blanc

Il est très répandu dans le bassin Méditerranéen et en Espagne (Tarragone et Navarre).

Il est présent dans presque toutes les appellations méditerranéennes : Lirac, Collioure, Tavel, Languedoc, Cassis, Vacqueyras, Corbières, Côtes du Rhône blancs, Bandol, Costières de Nîmes, Coteaux du Roussillon, Coteaux du Tricastin,  Luberon, Rivesaltes, Ventoux…

Cépage de 2ème époque, 3 semaines et demie après le Chasselas.

C’est un cépage vigoureux, de maturité intermédiaire, très proche du Grenache noir, il a une meilleure résistance à la coulure. Seuls ses boutons floraux et la couleur verte des raisins changent. Quand les grappes sont mûres elles deviennent jaune-vert tacheté de roux. Les baies sont juteuses et sucrées. Il est très résistant à la sécheresse et aime les sols caillouteux et arides.

Le Grenache blanc est sensible à l’excoriose, au botrytis, au mildiou, il résiste plutôt bien à l’oïdium. Son bois dur lui confère une bonne résistance au vent et permet la taille en gobelet.
Il est la base pour des vins secs du Sud où ses caractères amples, assez corsés et gras vont structurer les blancs, il apporte du fruité, de fines notes anisées et des arômes mielleux… Il donne des vins titrant les 13° à 14° et a une relative faible acidité, on cherchera à lui associer Bourboulenc ou le Piquepoul pour équilibrer cet assemblage.

C’est l’un des principaux cépages des Vins Doux Naturels pour  sa richesse naturelle en sucre : on le récolte très mûr pour obtenir un fort degré alcoolique.

Le Grenache gris

Pratiquement pas répandu en France à l’exception des Pyrénnées Orientales.

Le Grenache Gris n’est pas autorisé dans l’appellation Côtes du Roussillon rouge, 3 000 ha sont cultivés en France, la surface de production est stable après été en forte décroissance.

  • En Languedoc et en Vallée du Rhône Il est utilisé pour l’élaboration des vins gris et rosés.
  • En Roussillon il est cultivé dans le Roussillon pour les appellations Rivesaltes et Grand Roussillon, Collioure blanc, Côtes du Roussillon blanc, Maury blanc…

Le Grenache gris est une très ancienne variété. Ses grains ont la même forme que le noir, avec moins de pépins, la peau est plus fine de couleur grise rose-ambré.

Il est moins productif et plus sensible au botrytis que le Grenache blanc et plus résistant à la sécheresse que le Grenache noir. Il est sensible au mildiou, à l’excoriose, il résiste bien à l’oïdium .

Le jus est plus sucré que celui du Grenache noir il est bien adapté à l’élaboration des vins doux naturels. C’est un cépage vigoureux, il donne des vins typés et structurés, aux arômes de fruits secs.
Vinifié en blanc sec, ses vins sont gras, minéraux et puissants, longs en bouche mais avec une faible acidité, son registre aromatique s’oriente vers l’amande amère, le fenouil, caramel brûlé et l’abricot séché.

Commentaires Clos.