Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Le Muscat d’Alexandrie

Il serait originaire de l’Egypte.
Synonymes : Muscat d’Espagne, Muscat Romain en Roussillon, Raisin de Malaga.
On le retrouve dans les appellations de Rivesaltes,  Banyuls, Maury, Muscat de Rivesaltes (seule appellation en France à utiliser ce cépage).
On l’utilise aussi comme raisin de table, en Espagne, il est vendu séché en grappes.

Cépage de 3ème époque, un mois après le Chasselas.
Ses grappes sont assez grandes et lâches, cylindro-coniques.
Les baies sont ovoïdes et grosses. Leur couleur est blanc jaunâtre, la peau est fine et résistante, la chair est juteuses et sucrées.

Le muscat d’Alexandrie est de moyenne vigueur, son port est érigé. Il a besoin de fortes températures de la floraison à sa maturité. C’est un cépage sensible aux gelées d’hiver, à l’érinose, au mildiou, à l’oïdium, et à l’esca. Il a une bonne résistance à la sécheresse.

Supporte bien la taille longue, et est bon producteur (plus que le Muscat à Petits Grains). Il a besoin de terrains secs et bien drainants, avec une certaine profondeur.

Le muscat d’Alexandrie donne des vins colorés, d’un beau doré intense.
Il développe des senteurs fruitées et des goûts de raisins secs et de figues sèches. Sa consistance est soyeuse avec des saveurs fines bien que moins subtile que le Muscat à Petits Grains

Commentaires Clos.