Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Le Clos des Cazaux – AOC Vacqueyras

www.closdescazaux.fr   closdescazaux@wanadoo.fr

LE CLOS DES CAZAUX est une propriété familiale  tournée vers la viticulture depuis maintenant cinq générations puisque Gabriel ARCHIMBAUD, notre aïeul fût le premier à vendre du Vacqueyras en bouteille avec le nom du village et de la propriété à partir de 1960. Elle est maintenant dirigée par Mr Maurice VACHE et son épouse Lucette née ARCHIMBAUD rejoint par leurs deux fils Jean-Michel ( BTS d’élaboration et commercialisation des vins à Montpellier), en 1990, et Frédéric (œnologue formé à Dijon avec une expérience de vinification en Afrique du Sud en 2000) en 1997.

La superficie du domaine est actuellement de 45 hectares dont 25 en AOC Vacqueyras, 15 en AOC Gigondas et 5 en AOC Cotes du Rhone.

Aussi, une partie du caveau de dégustation date du XII° siècle et constitue la partie la plus ancienne de la bâtisse. Elle a eu appartenue aux chevaliers de l’ordre des Templiers. Un fermier était alors chargé du bétail et des cultures. Ce fermier était appelé « chasal » mot qui, avec le temps s’est transformé en « cazaux », nom actuel du domaine.

Les premières plantations de vignes remontent au milieu du XIX° siècle dans les terroirs les plus pauvres (là où rien d’autre ne peut pousser) tout simplement pour assurer la consommation familiale. Au XX°siècle, la culture s’étend pour devenir une monoculture en 1957 après les fortes gelées ayant décimées tous les champs d’oliviers.

En 1936, notre aïeul Gabriel Archimbaud participe à la naissance de l’aire d’appellation des Côtes du Rhône et puis créé le domaine par un fort remembrement autour de la bâtisse des cazaux pour créer un clos de 20 ha autour.

En 1954 la famille Archimbaud fait l’acquisition de 40 hectares de bois et de 3 hectares de vigne sur la commune de Gigondas. Ces bois sont situés du côté Sud des Dentelles de Montmirail sur une colline exposée au couchant et dominée par les vestiges d’une ancien

ne tour de guet datant de l’époque de l’incursion des sarrasins dans notre région au VIII siècle. Entre 1970 et 1985, avec l’aide de notre père Maurice Vache cette propriété  passe de 3 hectares à 15 hectares.

Enfin en 1980, après la mort de notre grand père, notre père reprend la propriété et lui donne en 25 ans par son travail et sa passion pour le vin, toutes les cuvées que vous appréciez aujourd’hui et la réputation qu’a le domaine auprès des amateurs de vins.

La production de vin.

Elle est d’environ 1000 hectolitres par an, sélectionnés sur nos plus vieilles vignes, le reste (600 hectolitres) étant vendu en raisin à la coopérative de Vacqueyras. Les ventes en bouteilles représentent environ 120 000 bouteilles dont 65% sont venues à l’exportation. Principalement en Belgique, Angleterre, mais aussi aux U.S.A., Hollande, Danemark, Allemagne, Suisse, Japon et Canada au Québec.
Les 35% restant représentent la vente directe au caveau et aux restaurants. Pas de vente en grande surface.

Les sols.

Ils sont très hétérogènes et procurent ainsi une grande richesse et une forte diversité aux différentes cuvées. Notez la présence de sols de galets d’éboulis calcaires sur coteaux de même que des argiles grises, des marnes rouges sur Gigondas, des sols de coteaux argilo-calcaires, des safres de l’Astien et des galets roulés sur Vacqueyras.

Les cépages.

sont principalement le Grenache noir, la Syrah, le Mourvèdre et le Cinsault. Cependant nous tenons à ajouter dans nos assemblages des cépages typiques de l’appellation qui malheureusement sont en voie d’extinction tel que l’Aubun, la Counoise et Muscardin.

La vigne

est cultivée dans le souci d’être respectueux le plus possible de l’écosystème; nous n’utilisons que la bouillie Bordelaise et le soufre dans nos traitements phytosanitaires et les travaux sur la végétation son effectués à la main, de même que les vendanges. De plus dans un souci de qualité les meilleures grappes sont sélectionnées pendant l’été par une vendange en vert éliminant au minimum 20% de la récolte. Le rendement moyen de la propriété étant de 30 hl/ha.

La vinification

est spéciale puisque la vendange est récoltée dans des bennes inox à vis sans fin, puis vidée dans les cuves  par gravité éviter toute trituration  mécanique. Cette fermentation alcoolique en vendange entière est maîtrisée par un groupe de froid pour éviter tout pic de température nuisible à la complexité aromatique et dure de 10 à 18 jours selon les cépages et les terroirs. Une seule pressée est effectuée pour la cuvée avec un pressoir pneumatique lors du décuvage pour éliminer tout aspect grossier des jus de presse à l’assemblage.

L’élevage

est fait en cuve inox dans un premier temps pour clarifier les vins puis en cuve béton ou émail. Nous avons aussi des cuvées élevées en fûts de chêne en pièce bourguignonne de 228 litres pendant 12 à 18 mois. Au final , les vins mûrissent dans nos chais pendant environ 2 ans avant la mise en bouteille faite par nos soins au domaine. Pas de collage, juste une légère filtration est effectuée pour le confort de dégustation sur les vins avant la mise.

Commentaires Clos.