Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Claret : un village entre Causses et Garrigues

Claret se situe à une trentaine de km au nord de Montpellier, à 9 km de Quissac. Deux groupes d’habitations : Claret village et le hameau les Embruscalles. La commune a une superficie de 28.3 km²et une densité de 38 h/km².

Bien situé dans l’appellation Pic Saint Loup. D’autres villages vignerons se trouvent à quelques kilomètres : Vacquières à 3.7 km, Corconne à 3 km, Sauteyrargues à2.9 kmet Lauret à 3.3 km.

Le territoire s’étale au nord jusqu’à la crête de Taillade (420 mètres) et vers la montagne du Causse à l’ouest et sa montagne de l’Hortus.

Le village se trouve tout proche de l’axe Montpellier-Quissac ; par une petite route de garrigue, en prenant la crête de Taillade, l’on peut rejoindre Saint-Hippolyte-du-Fort.

Comme toute la partie ouest de l’Hérault, Claret profite du formidable développement démographique de Montpellier : sa population passe de 526 Claretaines et Claretains en 1982 à 1 320 en 2006.

Son paysage réside en une alternance de garrigues et de pinèdes sur les sommets et les pentes, et de cultures (essentiellement des vignes) dans les vallées. La zone reste encore assez sauvage.

Activités

En dehors des domaines viticoles, qui constituent la principale activité économique avec la production de vin en Pic Saint Loup et Coteaux du Languedoc, le tourisme est la seconde activité.

La fabrication du verre soufflé se développe au retour des croisades au 14ème siècle, les fours fonctionnant grâce à l’abondance des forêts. La présence de sable dans la région a permis de fixer durablement cette activité dans cette région qui a perduré jusqu’au 17ème siècle.

Le musée des verriers (qui est un lieu d’interprétation sur l’histoire du verre dans le bassin méditerranéen) et le Chemin des Verriers (sur 6 communes) retracent cette économie oubliée. Autre activité traditionnelle : la fabrication d’huile de Cade dont le produit est utilisé en cosmétologie. Cela rappelle le pastoralisme d’antan quand les bergers utilisaient l’huile de cade pour soigner les maladies de peau des brebis.

Patrimoine

L’église romane Saint-Félix du 11ème siècle présente un plan languedocien (caractéristique absence de chœur et une première travée plus étroite que les deux autres). Sur la place, elle montre de belles fenêtre en plein cintre et surtout un superbe portail avec dents d’engrenage. Un pont médiéval (des Cammaous) du 12e siècle franchit le Brestalou.

A voir

Le site du rocher du Causse, au Domaine du Mas Neuf : oppidum avec éperon barré et vestiges d’habitat avec structures rondes des âges du cuivre et du fer.

Le sentier des Asphodèles sur l’Hortus. (3 km départ au Mas de Baumes)

La miellerie : Aux délices de Maya, ouvert de mai à août les quatrième dimanche au Domaine de Villeneuve.

Vignerons

Domaine de Villeneuve – Anne-Lise FRAISSE – Les Embruscalles au 04 67 59 08 66

Domaine Zumbaum-Tomasi – Jorg ZUMBAUM-TOMASI au 04 67 55 78 77 ou 04 67 02 82 84

Mas de Foulaquier – Pierre JEQUIER et Blandine CHAUCHAT au 04 67 59 96 94

Domaine de Lavabre – Olivier BRIDEL au 04 67 55 02 25

Domaine du Gres – Guilhem COMMEIRAS au 04 67 59 06 61

La Coopérative de Claretau 04 67 59 00 26

Commentaires Clos.