Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Domaine de la Monardière – AOC Vacqueyras

info@monardiere.com

Le domaine de la Monardière a été créé en 1987. Passionnés par la vigne et le vin, Martine et Christian VACHE s’installent alors sur l’exploitation familiale et commencent un long projet de restructuration du vignoble, construction de la cave et commercialisation. Le domaine exploite aujourd’hui 20 hectares de vignes et commercialise directement l’ensemble des vins de la propriété.

Depuis plusieurs années, notre philosophie est simple : produire des vins expressifs, représentatifs de notre terroir, de notre travail et du millésime. L’entretien des vieilles vignes, une viticulture naturelle, une vinification très peu interventionniste nous permettent de vous présenter des vins authentiques, fidèles à leur origine.

Située au pied des dentelles de Montmirail, l’appellation Vacqueyras possède des sols de nature calcaire. 
Sur notre exploitation, nous distinguons deux types de sols :

  • les sols argilo-sableux : ils produisent les vins les plus fruités, et sont particulièrement adaptés aux cépages blancs et à la syrah.
  • les sols argileux, caillouteux en surface : donnent des vins concentrés, et permettent la meilleure expression du Grenache.

La culture
Notre façon de travailler la vigne a pour but d’obtenir les raisins les plus qualitatifs possibles, mais aussi de pouvoir préserver nos vignes afin qu’elles produisent des vins encore plus intéressants dans les années futures. L’entretien des vieilles vignes est pour nous le meilleur gage de qualité. Cela demande beaucoup de travail, beaucoup de patience, mais porte petit à petit ses fruits.

Conduite

La quasi-totalité de nos vignes de Grenache et Mourvèdre sont conduites en gobelet, système de taille qui consiste à laisser à chaque cep entre 4 et 6 bras, dont chacun aura 2 sarments chaque année. Il est parfaitement adapté à notre climat méditerranéen et au cépage Grenache, au port droit. Ce système de conduite nécessite d’être patient, car il est long à établir, et son avantage par rapport à d’autres systèmes ne se constate qu’au bout de quelques décennies. 
L’autre système de conduite que nous utilisons est le cordon de Royat, qui consiste à établir le cep sur la longueur, en laissant 5 « coursons » à 2 sarments chacun. Le palissage est alors obligatoire. Ce système est particulièrement intéressant pour la Syrah et la Roussanne, qui possède des ports retombants.

Travaux de la vigne
.

Les travaux manuels rythment tout au long de l’année l’activité du domaine. Ils vont déterminer les rendements et les conditions de maturation, autrement dit la qualité du raisin. La taille (de fin novembre à fin mars), l’ébourgeonnage (mai-juin), l’effeuillage et les vendanges en vert (juillet-août) et bien sûr les vendanges (septembre) sont effectués par nos soins, nous tenons à contrôler au maximum toutes ces opérations si importantes.
Pour l’entretien de nos vignes, nous alternons le travail du sol et l’enherbement, aucun hercicide chimique n’est employé.
Pour la protection phytosanitaire, nous n’utilisons que des produits d’origine naturelle (soufre et cuivre) pour lutter contre les maladies cryptogamiques. Les interventions sont raisonnées et rares, grâce au Mistral, vent sec qui nous protège de la plupart des maladies et dégâts des ravageurs.

La vinification.
Nos méthodes de vinification ont pour but de laisser s’exprimer au maximum le potentiel de nos raisins. Les mouvements sont minimisés, et les produits œnologiques utilisés quasi inexistants.

Les rouge
s : Après la vendange manuelle, les raisins sont triés, puis égrappés et mis en cuve béton. La fermentation s’effectue grâce aux levures indigènes naturellement présentes autour du raisin. L’extraction est douce, avec un remontage journalier pendant une dizaine de jours. Pour les Syrah et quelques cuves de Grenache, nous effectuons des pigeages manuels. La macération dure de deux à trois semaines.

L’élevage
Les rouge
s : Les vins sont assemblés pendant l’hiver suivant la récolte, et sont élevés de 6 à 24 mois, en cuve ou en fûts de chêne.

 Les vins rouges sont mis en bouteilles sans collage ni filtration.
Rosé : Dés la fin de la fermentation alcoolique, les vins sont assemblés et élevés sur lies fines, en cuve, pendant 6 mois.

Le Blanc : Dés qu’ils sont mis en fûts après le débourbage, les vins ne quittent plus les tonneaux. Ils sont élevés sur leurs lies, pendant environ 10 mois, avec des bâtonnages (remise en suspension des lies) réguliers.

Les Calades AOC VACQUEYRAS Rouge
Sols : calcaire, argilo-sableux
Cépages : Grenache 70%, Syrah 20 %, Cinsault 10 %
Age moyen des vignes : 35 ans
Rendement : 35 hl / ha
Production annuelle moyenne : 10 000 bouteilles
Vinification : Vendange manuelle avec tri sur table, éraflage total. Fermentation avec levures indigènes. Macération de 2 semaines. Elevage 6 mois en cuves. Mise en bouteilles sans collage ni filtration.

Les 2 Monardes AOC VACQUEYRAS Rouge
Sols : argilo-calcaire, grés.
Cépages : Grenache 70 %, Syrah 30 %
Age moyen des vignes : 40 ans
Rendement : 32 hl / ha
Production annuelle moyenne : 30 000 bouteilles
Vinification : Vendange manuelle avec tri sur table, éraflage total. Fermentation avec levures indigènes. Macération de 2 à 3 semaines, pigeage sur les Syrah. Elevage 12 mois en cuves et barriques. Mise en bouteilles sans collage ni filtration.

Vieilles Vignes AOC VACQUEYRAS Rouge
Sols : argilo-calcaire.
Cépages : Grenache 60 %, Syrah 20 %, Mourvèdre 20 %
Age moyen des vignes : 60 ans
Rendement : 30 hl / ha
Production annuelle moyenne : 12 000 bouteilles
Vinification : Vendange manuelle avec tri sur table, éraflage total. Fermentation avec levures indigènes. Macération de 3 semaines, pigeage sur les Syrah. Elevage 18 mois en demi-muids (fûts de 600 l). Mise en bouteilles sans collage ni filtration.

Commentaires Clos.