Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

L Chateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus ! Les couleurs explosent au printemps Avant de déguster, la visite des vignes s Les terrasses de Cassis regardent la mer La montagne Sainte Victoire en été La fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vins La visite de cave reste incontournable Les domaines possèdent des trésors caves Le charme des villages Méditerranéens

Vallée du Rhône nord Côte Rôtie et Hermitage 2004

coterotie 254x300 Vallée du Rhône nord Côte Rôtie et Hermitage 2004La vallée du Rhône septentrionale produit probablement les meilleurs vins à base Syrah du monde. C’est d’ailleurs dans ce territoire des Allobroges, que la tribu gauloise acréé ce cépage en croisant la Dureza et la Mondeuse. Moins de 50 km séparent l’appellation Côte Rôtie, la plus au nord, d’Hermitage, qui se trouve être la plus méridionale. De là, des nuances notables, ne serait-ce que dans la structure alcoolique et le grain des tannins. Des variantes d’expositions et surtout des sols différents. Autre variante, en Côte Rôtie, il est possible d’assembler à la Syrah, jusqu’à 20% de Viognier, autre grand cépage du Rhône nord.

Le millésime 2004 : un printemps doux, juin et juillet chaud ; août aride, a été arrosé par des pluies bénéfiques, beau temps par la suite jusqu’à la vendange. Les vignerons on eu le loisir de faire des choix dans leur stratégie de récolte et n’ont pas  eu à travailler sous la menace d’un gros temps.

coterotiecouleur 300x100 Vallée du Rhône nord Côte Rôtie et Hermitage 2004

Dégustation réalisée le 18 décembre 2010.

gerin Vallée du Rhône nord Côte Rôtie et Hermitage 2004Côte Rôtie AOC – Domaine Gérin – cuvée Champin le Seigneur 2004 – vigneron : Jean Michel Gérin – Cépages : Syrah : 90 % , Viognier : 10 % – alcool : 13% – Sols : Micaschistes.

Intensité colorante moyenne plus, nuance rouge. Le nez est d’emblée charmeur bien que sur la retenue. Les arômes floraux (violette, giroflée) dominent avec une très belle impression de fraîcheur. Viennent ensuite le fruit rouge, le poivre, quelques légères notes animales et de brûlé. L’attaque est souple et allante. La fluidité séduit, les tannins en finesse et la belle acidité en sont la cause. Le vin s’étire en bouche mais reste régulier tout du long. Le fruit rouge et le floral mènent la danse, des notes de framboise givrée, de cassis, de cerise dans une ambiance boisée délicate évoquant le fumé et le tabac blond. La finale s’étire sur une sensation de salinité dynamique, vin très pur et droit avec une belle fraîcheur de structure, sans tapage, du classique.

monteillet Vallée du Rhône nord Côte Rôtie et Hermitage 2004

Côte Rôtie AOC – Domaine du Monteillet – cuvée Fortis 2004 – vigneron : Stéphane Montez – Cépages : Syrah : 92 % , Viognier : 8 % – alcool : 13% – Sols : Leuco-gneiss (Terres blondes).

Intensité colorante moyenne, nuance brunissante. Le nez est explosif, très trèsfloral, la violette et un peu d’épices, avec des notes un peu exotiques et musquées. La bouche est souple avec plus de gras et de suavité. Les tannins sont souriants, tendres mais présents. La fraîcheur est moins marquée, donnant un équilibre plus méridional.Le registre aromatique suit celui du nez, un peu de fruits, les épices en plus avec un boisé assez sensible, mais très élégant. Longueur et persistance sur le floral un peu exotique qui rend ce vin séduisant.

remizieres Vallée du Rhône nord Côte Rôtie et Hermitage 2004

Hermitage AOC – Domaine des Rémizières – cuvée Emilie 2004 – vigneron : M Desmeure – Cépages : Syrah : 100 %- alcool : 14% – Sols : Granites.

Intensité colorante forte, nuance rouge brique. Nez peu expressif, assez fermé. A l’aération, les fruits noirs confiturés, le fumé, le poivre s’évapore dans le verre, assez timidement. La bouche est ample, suave avec des tannins assez puissants et fermes bien que s’adoucissant. Le corps du vin, au grain serré et moelleux, est très plaisant. Les fruits noirs murs, des notes balsamiques et quelques épices donnent le change au boisé encore perceptible. Finale correcte sur un timide fruit (cassis, myrtille) en sorbet avec une sensation globale de puissance. Beau vin mais il n’est pas dans sa meilleure période.

biche 300x200 Vallée du Rhône nord Côte Rôtie et Hermitage 2004

Pour aller avec ces très beaux vins : un rôti de biche saignant accompagné d’un sauté de topinambour/pomme de terre, le tout nappé d’une sauce au vin réduite cèpes et échalotes. Le goût sauvage de la biche et le sous bois des champignon ont fait le grand jeu à ces vins déjà mûrs aux tannins suaves et aux arômes parfois un peu viandés et fumés. Les fruits rouges et floraux n’ont pas dénoté, le Monteillet avec ses notes florales exubérantes répondait parfaitement au goût fort du gibier.


Commentaires Clos.

Email
Print