Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

L Chateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus ! Les couleurs explosent au printemps Avant de déguster, la visite des vignes s Les terrasses de Cassis regardent la mer La montagne Sainte Victoire en été La fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vins La visite de cave reste incontournable Les domaines possèdent des trésors caves Le charme des villages Méditerranéens

Domaine Mathieu, cuvée Anselme Mathieu 2005 et joue de boeuf

2005 à Châteauneuf du Pape, est resté dans la mémoire comme étant un très beau millésime, puissant et dense. Pour accompagner une daube de joue de boeufs, cuite dans du vin rouge pendant au moins 4 h, nous avons choisi le Domaine Mathieu pour son style traditionnel, un peu rustique mais à l’équilibre impeccable.

mathieu 254x300 Domaine Mathieu, cuvée Anselme Mathieu 2005 et joue de boeuf

2005 a été l’une des années les plus sèches, depuis ces 10 derniers millésimes avec des précipitations annuelle de seulement 498 mm, l’été particulièrement sec, eu moins de 13 mm sur juillet et août. Très  chaud aussi. Il a aussi la particularité d’avoir été très venté, avec 25 j de Mistral sur juillet, août. 118  mm de pluie sur 2 j en septembre a permis de peaufiner les maturations pour obtenir l’un des meilleurs millésimes des 20 dernières années.

8000 bouteilles produites, vin élevé de 12 à 18 mois sur du foudre et de la barrique neuve, vendanges partiellement éraflées.

Dégusté le 21 octobre 2011 – vigneron André Mathieu – cépages : Grenache noir : 85%, Mourvèdre : 6%, 11 autres cépages : 9% – alcool : 14% – Vignes âgées de 60 à 100 ans.

La couleur est rubis avec une intensité colorante moyenne, aux reflets légèrement orangé. Le nez évoque encore le fruit frais (fraise) puis la cerise confite, les épices (poivre noir et muscade) et des notes plus animales. La bouche est puissante mais donne une impression de suavité et de rondeur. Le fruit envahit immédiatement le palais pour évoluer sur les épices, qui constitue l’impression dominante. Des arômes boisés élégants, de laurier, de réglisse, d’écorce d’orange confite se succèdent. La matière tannique est fine, et onctueuse avec une fine touche d’amertume en milieu de bouche, dynamique, ayant une belle  sensation de fluidité. Finale plutôt aérienne sur des notes caramel. Très long.

mathieu joue 300x300 Domaine Mathieu, cuvée Anselme Mathieu 2005 et joue de boeuf

Accord met et vin : La joue de boeuf, se caractérise par son extrême onctuosité, c’est une viande au grand moelleux, les fibres fondent, la texture est gélatineuse. La sauce, qui se résume en une réduction de vin rouge, de sucs de viande et de couenne apporte de une intensité aromatique concentrée et épicée (laurier, girofle, poivre, genièvre). Le vin par sa puissance a tenu en respect ce plat de caractère, le gras du vin a joué avec le gélatineux, les épices du vins rencontré ceux du met, la tonicité du Châteauneuf a relancé la bouchée suivante : une réussite totale !

Commentaires Clos.

Email
Print