Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Domaine de la Mordorée : Lirac 2007 et Châteauneuf du Pape 2007 et 2001

La famille Delorme dirige un très beau vignoble principalement sur Tavel et Lirac de 55ha en tout. Ses Châteauneuf (seulement 4,5ha) Parkerisés ont donné au Domaine de la Mordorée une réputation internationale. Ce domaine se distingue surtout pour son travail très naturel, ni bio ni biodynamique, une synthèse des grandes écoles du vin « propre » y est appliqué ici avec succès.

Les Millésimes : deux très belles années donnant des vins puissants, solaires et concentrés :

  • 2001 : T° moyenne : 14,8 C – ensoleillement : 2835 h – pluie : 676 mm dont 137 mm en juillet, 3 mm en août et 85 en septembre – jour de Mistral : 99
  • 2007 : T° moyenne : 15 C – ensoleillement : 2958 h – pluie : 486 mm dont 23 mm en juillet, 13 mm en août et 57 en septembre- jour de Mistral : 87

Lirac cuvée Reine de Bois 2007 – complétement égrappé, macérations longues 30 jours, non filtré élevé 10 mois en barriques neuves de 1 et 2 ans pour 30%, les 70% restant sont élevés en cuves inertes cépages : Grenache noir : 33%, Mourvèdre : 33%,  Syrah : 33% – alcool : 15% . Forte intensité colorante, couleur encore violacée, légèrement opaque. Nez assez intense de fruits noirs macérés, prune, petites baies, d’épices, de floral et de confit. Des notes animales et de suie arrivent ensuite. L’attaque est ronde, dense et suave. Les tannins, présents, sont serrés et charnus, encore un peu tendus mais déjà très charmeur. Arômes de fruits noirs, de cendres froides, d’épices (poivre) et de réglisse avec une note vanillée élégante présente en finale. Le vin est très compact avec un joli volume, sans chaleur pénalisante, longueur correcte.

Les Châteauneuf du Pape, de style moderne, sont complétement égrappés, avec des macérations longues de 25 à 30 jours, non filtrés, puis élevés 10 mois en barriques neuves de 1 et 2 ans pour 40%, les 60% restant sont élevés en cuves inertes. Rendement d’environ 30hl/ha. Vignes âgées en moyenne de 60 ans

Châteauneuf du Pape cuvée Reine de Bois 2007 – cépages : Grenache noir : 80%, Mourvèdre : 10%, Counoise, Syrah, Vaccarèse : 10% – alcool : 15% . Forte intensité colorante, couleur encore violacée mais moins que le Lirac. Nez très « Grenache », un peu caramel, notes crémeuses et très réglissées. Le poivre, le confit, la cerise noire, le fumé, le raisin sec se développent sans toujours beaucoup d’intensité olfactive. L’atttaque est ronde et puissante, quel volume ! Les tannins surprennent pour leur finesse, bel équilibre global mais un peu alcooleux. Arôme de marc de café, de kirsh, de graphite, de fruit confit, touche florale et des restes de fruits rouges acidulés. Très dense et puissant. Notes vanillée et réglissée en finale, belle longueur.

Châteauneuf du Pape cuvée Reine de Bois 2001 – cépages : Grenache noir : 80%, Mourvèdre : 10%, Counoise, Syrah, Vaccarèse : 10% – alcool : 15% . Intensité colorante encore importante, couleur rouge-brun. Nez de vin évolué de sous bois, de truffe avec des notes animales assez timide Ensuite viennent des notes d’orangette, d’épices et de cendres froides. La bouche est très souple, concentrée avec des tannins apaisés mais toujours présents. La trame est serrée, elle évolue régulièrement jusqu’à la finale.  Arôme peu précis d’humus, d’épices, de zan, de genièvre et de garrigue (térébinthe). Vin très régulier. Bien long sur une finale torréfiée et de baie de sureau. Fraîcheur finale aérienne. Très beau vin.

Conclusion : considéré parmi 155 meilleurs vins au monde selon Robert Parker les Châteauneuf du Pape de la Mordorée montrent de la puissance et une très forte densité. Lirac cuvée Reine de Bois 2007 : 94/100 Parker – Châteauneuf du Pape 2007 : 96+/100 Parker –  Châteauneuf du Pape 2001 : 100/100 Parker.

Les vins sont tous superbes. Il est vrai qu’ici la concentration est favorisée peut être au détriment d’un certain charme que l’ont pourrait attendre à Châteauneuf. C’est un style moderne, le nouveau ! Il y a de la puissance et beaucoup d’élégance dans l’élevage peut être au dépend du fruit ! Cependant il faut reconnaître de superbes équilibres, des tannins très présents mais jamais agressif, des finales qui remontent et laissent une bouche gourmande, la sensation d’alcool contenue par le travail du vigneron : c’est superbe. A noter que les Lirac de ce domaine tiennent largement la route, le Reine des bois 2007 m’a très positivement surpris.

Ces vins ont été très parfaitement accompagnés par un gigot…comme il se devait !

Commentaires Clos.