Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Rosé 2011 du Mas Jullien et Couscous

Les rosés maintenant sont de réels vins de gastronomie : alliant la légèreté des blancs et les arômes des rouges, ils constituent une alternative parfaite sur de nombreux style de cuisine.

Olivier Jullien travaille ses vignes sur les contreforts du Larzac, sur de vastes zones sédimentaires, plus élevées que la plaine Languedocienne. Ce terroir, chaud en été, profite des bienfaits de la montagne, par un apport en eau régulier et des nuits « fraîches’ en été. De plus, il se distingue par son approche très « nature » de la viticulture : ses vins sont purs et francs.

Terroir : Argilo-calcaire et caillouteux. Rendement de 40hl/ha. Une partie du vin provient d’une saignée, l’autre d’un pressurage direct. Débourbage à froid et fermentation à 20° C. Elevé sur lies fines pendant l’hiver avant la mise en bouteille.

vin dégusté le 14 février 2013

Vigneron : Olivier Jullien, Cépages : Grenache noir : 30%, Carignan : 30%, Mourvèdre : 20%, Cinsault : 20%, alcool : 14% Intensité colorante forte, nuance rubis flamboyant, qui varie entre le orange et le brun. Le nez est très charmeur, du fruit, de la fraîcheur, très nuancé, sur la fraise, le caramel de fruit, la cerise mure, l’écorce d’agrume et une sensation fumée. La bouche est très ronde et suave, quel gras ! L’ampleur ne se relâche jamais, une sensation tannique fine s’exprime en deuxième partie de bouche puis est relayée par une acidité modeste mais persistante. Les arômes de fraise cuite, de caramel, d’épices, de noyau de fruit reste longtemps en arrière bouche. Finale tapissante et épicée, juteuse et joyeuse.

Association met et vin : Le couscous, plat préféré des français aime les vins de caractère, ce vin trouve sa place aisément. Sa mâche, sa structure donne le change sur la richesse aromatique et les textures des viandes et légumes. Pas de faute, cependant, on pourrait faire mieux en proposant un met plus subtil pour ce rosé ; à l’inverse, un rosé plus minéral et plus tendu devrait sûrement améliorer l’association.

Commentaires Clos.