Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Verticale 6 Gigondas 2010

Gigondas est une mosaïque de micro-climats, aux nuances de sols considérables, des altitudes très variées et des orientations tout azimut : il en résulte une collection de styles où le Grenache peut parfois mettre plus de temps qu’ailleurs pour mûrir et où la Syrah se plait à développer des arômes franchement floraux.

Le jeu était d’identifier les nuances de terroir dans ces 6 Gigondas – ces cuvées ont été sélectionnées pour leur particularité géologique, d’orientation, d’altitude.

Vins dégustés le 24 janvier 2015

6 vins dont les cuvées proviennent de terroirs différents

6 vins dont les cuvées proviennent de terroirs différents

Le millésime 2010 : une année classique idéale, pas de coulure, état sanitaire parfait, pas de coups climatiques extrêmes, c’est une année de fraîcheur et d’intensité, favorable aux Syrah en proportion plus importantes à Gigondas que dans l’ensemble du vignoble sud rhodanien, une grande année !

teyssonnieres2010

Domaine les Teyssonnières – vigneron Franck Alexandre – sol de mollasses sableuses du Miocène, orientée ouest bonne aération, peu d’excès de chaleur, l’ombre apportée par les Dentelles de Montmirail limite l’ensoleillement et prolonge la maturité des raisins donnant fraîcheur et finesse – sols argilo-sableux, drainants, de 3 à 7 m de profondeur – on trouve la nappe phréatique à 4 m de profondeur, retenue par des marnes bleues, ce terroir ne souffre pas du stress hydrique – Cépages : 80% Grenache noir, 20% Syrah – élevage 1 an en foudre – Alcool : 15,5%

Intensité colorante moyen plus, reflets encore un peu violet. Complexité de prime abord entre les notes fortes de suie et d’olive noire, de fumé et de fruit noir confit et les odeurs de poivre blanc et de garrigue. La bouche est suave, les tannins immédiatement présents sont charnus et grenus. Cette élégance est amplifiée par le style gourmand des arômes de noyau de cerise, de pâte de fruit et d’épice. La garrigue se manifeste par des notes de térébinthe. Belle finale, longue et aérienne.

girousse2010

Domaine Girousse – vigneron Benoît Girousse – les vignes sont dans le lieu-dit de Lencieu, aux sols de marnes gargassiennes, du Crétacé. Ces sols, compacts en profondeur, sont de très bonnes réserves hydriques, mais il faut aider les jeunes plantiers pour développer le système racinaire. Terrains sensibles à l’érosion. Cépages : Grenache, Syrah, Mourvèdre – Alcool : 14,5%

Intensité colorante assez forte, disque aux reflets pourpres. Le nez est très fin et complexe, note de poivre blanc, de garrigue (thym, propolis …), de fruits noir mûrs (cerise, prune) et de fleur (iris). La bouche est assez puissante, les tannins, encore virils et denses, se font sentir d’emblée pour tenir jusqu’à la finale mais restent élégants. Les arômes de coulis de fruits noir, de poivre, de noyau de fruit sont accompagnés d’une fraîcheur mentholée. Assez bonne longueur, vin original, encore jeune avec une rusticité attrayante.

brusset2010

Domaine Brusset – cuvée Tradition le Grand Montmirail –  vigneron Laurent Brusset – le vignoble est constitué de terrasses de mollasse et de marnes bleues Oxfordienne (éboulis anciens), exposées au sud altitude d’environ 250 m – vignoble aéré et sec, conditions méditerranéennes chaudes, modérées par l’altitude, rendements faibles, peu d’eau disponible, peu de fertilité –  Cépages : 65% Grenache noir, 15% Syrah, 15% Mourvèdre, 5% Cinsault -Alcool : 14% – élevage 60% en cuve, 40% en 1/2 muids de 2 à 4 ans.

Très forte intensité colorante, encore violacé. Nez aux senteurs intenses de fruits noirs très mûrs (cerise, mûre) et de notes balsamiques de poivre, de cardamome et de garrigue. En bouche le vin est rond et puissant avec de suite une sensation de sucrosité. Large structure tannique assez enrobée qui laisse une trace jusqu’à la fin. Assez capiteux, les arômes de liqueur de fruit noir, de café et de caramel finissent sur des notes d’élevage élégantes.

raspail-ay2010

Domaine Raspail-Ay – vigneron Dominique Ay – argilo-calcaire exposition est-ouest dans le cône de déjection de la Font des Papes, de sables calcaires et d’argiles caillouteuses, le socle est constitué de saffre dur qui retient l’eau. Vinification : cuvaisons longues d’un mois, élevage de 18 à 24 mois en foudres – Cépages : 80 % Grenache, 12 % Syrah and 8 % Mourvèdre – Alcool : 14,5% – levures indigènes, vendanges 100% éraflé.

Forte intensité colorante, intenses reflets violet. Nez de kirsch et d’épices, de réglisse, d’encens et de poivre, de cerise noire et de notes sanguines. La bouche est franchement suave avec des arômes de fruits noirs intenses, un peu mentholé. La structure tannique est ronde et assez velours, bien que serrée. Les notes florales d’iris et de violette contrastent avec les sensations plus lourdes de d’olive noire, de réglisse et de sirop de fruit noir. Finale assez longue sur le raisin sec.

amadieu2010

Domaine P Amadieu – cuvée Romane Machotte – vigneron : Pierre Amadieu – 250 à 400 m d’altitude orientation ouest/nord -12 mois d’élevage, 1/2 en foudre et 1/2 en fûts de 3 à 4 ans – marnes du Gargassien sur 150 d’épaisseur, moins riche en calcaire que les marnes du Jurassique Supérieur, offre un bon stockage de l’eau, mais toujours avec une sécheresse de surface en été : maturité lente et tardive qui apporte fraîcheur et finesse – Cépages : Grenache noir : 80%, Syrah : 20% – Alcool : 14,5% .

Intensité colorante forte au disque violacé. Le nez évoque la fraîcheur, poivre et cumin, d’umeboshi (prune salée japonaise), de mûre, de brûlé, de réglisse. La bouche est puissante, les tannins denses sont contenus par un élevage assez perceptible. Des notes douces de fruits mûrs du milieu de bouche (cerise noire, raisin sec) sont équilibrées par la légèreté du poivre et de la garrigue. Longueur correcte, finale un peu caramel du bois.

bouissiere2010

Domaine la Bouïssière – vignerons Gilles et Thierry Faravel – altitude 450 m – Les vignes se situent sur de calcaires et marnes du Valanginien sur les versants septentrionaux et les éboulis quaternaires caillouteux, très calcaire. Le climat  est beaucoup plus froid qu’ailleurs, protégé des vents du sud par les Dentelles Sarrasines. Vinification : co-fermentation Grenache et Syrah, levures indigènes, pas de filtrations, élevage en demi-muids. Cépages : Grenache noir : 70%, Syrah : 25%, Mouvèdre : 5% – Alcool : 15%.

Intensité colorante  forte, reflets pourpre intenses. Les premières sensations olfactives sont nettes et intenses sur le poivre blanc, la garrigue et la pivoine, suivent les fruits noir un peu confit et le raisin sec. La bouche est d’une très grande finesse avec un toucher suave, grain de tannins denses et serrés incomparables. Les arômes floraux (pélargonium, iris), les épices et le fruit (cerise noire, prune) s’équilibrent admirablement pour laisser une sensations de fraîcheur finale remarquable. Très long sur l’encens et le poivre : le champion de la dégustation.

Conclusion : le style Gigondas est reconnaissable pour son aspect puissant mais en douceur. L’alcool qui représente une base incontestable de l’équilibre, est quasiment toujours tempéré par la fraîcheur globale. J’y trouve là l’effet terroir (et le savoir faire vigneron bien entendu !). L’esprit aromatique, en comparaison avec les autres appellations, est encore plus balsamique et poivre qu’ailleurs. Deux styles majoritairement se distinguent : l’un plus puissant, aux arômes riches et confits du bas de la montagne ou exposé plein sud. L’autre plus floral et tendu des orientations nord ou des sols plus frais. Il y a effectivement DES Gigondas, un paradis pour les chineurs de saveurs et ceux qui évitent l’uniformisation !

 

Blettes aux herbes de garrigue et selle d'agneau à la tapenade noire

Blettes aux herbes de garrigue et selle d’agneau à la tapenade noire

Association mets & vins : Une selle d’agneau à la tapenade noire, à la saveur intense et à la chaire juteuse rehaussée des arômes d’olive noire salée et de câpre le tout accompagné de blettes aux herbes des garrigues (thym, sarriette et laurier).

Cette recette était parfaitement adaptée aux vins par la présence d’arômes communs, d’olive noir, de poivre et de garrigue. Le jeu s’est passé spontanément sur cette viande de caractère qui a trouvé les tannins encore virils des vins. La saveur terreuse des blettes et celle des herbes ont répondu à la fois à la viande et au vin : un accord parfait dans la logique des senteurs du pays !

 

Commentaires Clos.