Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

LChateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus !Les couleurs explosent au printempsAvant de déguster, la visite des vignes sLes terrasses de Cassis regardent la merLa montagne Sainte Victoire en étéLa fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vinsLa visite de cave reste incontournableLes domaines possèdent des trésors cavesLe charme des villages Méditerranéens

Les blancs du terroir de Pic Saint Loup

Pic Saint Loup n’existe pas en blanc, pourtant on y trouve de remarquables vins blanc. Voici un petit coup d’oeil sur deux vins sur l’excellent millésime 2013

Hortus versus Foulaquier

Vin dégustés le 9 janvier 2013

Domaine de l’Hortus – Grande Cuvée 2013 – Vin de Pays du Val de Montferrand – Vigneron : Yves Orliac –  cépages : Chardonnay : 70%, Viognier : 30% – Alcool : 13,5% – Sols drainants et profonds, en fonds de vallées, sols bruns et dépots calcaires. 8 mois d’élevage en barrique pour le Chardonnay, en cuve inox pour le Viognier. Couleur jaune pâle, très brillant et limpide. Nez pur entre l’agrume (écorce de citron, mandarine) et des senteurs minérale de pierre mouillée. La bouche est moyennement onctueuse avec une impression de tonicité du duo gras/acide. Les saveurs de nèfle, d’amande, de fleurs blanche et de chlorophylle  composent la dimension aromatique et se combinant parfaitement avec la fraîcheur acide qui relève le tout. Belle finition florale, entre puissance et légèreté.

Mas Foulaquier – la Chouette Blanche 2013 – AOC Languedoc – Vignerons : Martine Chauchat & Yves Jéquier – cépages : Grenache blanc : 70%, Rolle : 10%, Bourboulenc : 10%, Clairette : 10% – Alcool 13,5% – Sols argilo-calcaire exposé sud – 12 mois d’élevage en barrique. Couleur assez dorée, pâle, nuance quasi fluo. Nez encore un peu dominé par l’élevage, le beurre frais, de notes citronnées et de fruits blanc. La bouche  est extrêmement excitante, la tension acide structure ce vin : ce qui donne une sensation fluide et vive à ce vin assez puissant. Plus aromatique en bouche, les saveurs de cerise blanche, de poire, de fougère, de fleur blanche se font oublier par l’équilibre au touché délicat, longue finale un peu saline, très très bon.

Pâtes à la bisque de langouste

Accord mets & vin : Des pâtes à la sauce armoricaine. Les deux vins Languedociens ont très bien convenu, chose qui n’et pas si simple sur un tel plat qui requiert de la densité mais aussi de la tension ! La finesse et le ampleur de ces deux vins, leurs belle structures acides et les spectres aromatiques ont permit de résister à la puissance du plat et d’accompagner les saveurs corsées et marines !

 

Commentaires Clos.