Chemins Vignerons

A la découverte des vignobles du soleil

L Chateauneuf du Papes en hiver, une opportunité pour profiter de ses crus ! Les couleurs explosent au printemps Avant de déguster, la visite des vignes s Les terrasses de Cassis regardent la mer La montagne Sainte Victoire en été La fausse roquette exsude des senteurs miellées Les Dentelles de Montmirail : beaux paysages et bons vins La visite de cave reste incontournable Les domaines possèdent des trésors caves Le charme des villages Méditerranéens

Terre d’Argence 2015 blanc et poulet rôti

Un IGP Pont du Gard – du Domaine Mourgues du Grès. Le domaine est célèbre pour ses vins de Costières de Nîmes. Ce vin issu de terroirs installés en Costières, doit cette dénomination pour la forte proportion de Petit Manseng, cépage non autorisé dans cette appellation.

20171022 141305 300x169 Terre dArgence 2015 blanc et poulet rôti

Le domaine dirigé par Anne & François Collard, se situe à la pointe est du plateau Villafranchien des Costières de Nîmes. Le climat est par définition méditerranéen, chaud et sec, et particulièrement venté. Beaucaire, ville où se trouve le domaine est posée sur le Rhône : sûrement la zone la plus ventilée de la basse vallée du Rhône !

Le nom Terre d’Argence est un toponyme historique qui remonte au XIème siècle et provient de l’aspect argenté des feuilles (aulnes, peupliers & oliviers) provoqué par le vent.

Mourgues du Grès est l’une des valeurs sûr des Costières et produit actuellement des vins issu de raisins biologique.

Dégustation le 22 octobre 2017 – Terre d’Argence 2015 – cépages Viognier : 45%, Petit-Manseng : 40%, Roussanne : 15% – une vinification sans soufre, un léger soufrage lors de la mise en bouteille – élévage au 2/3 en cuves inertes et 1/3 en demi-muids seulement pour le Viognier – Alcool : 14,5%.

Le vin montre une robe dorée intense et très brillante. Le nez est séducteur, franc et précis présentant des senteurs de fruits blanc, d’amande fraîche, des notes florales (chèvrefeuille), d’anis, d’épices (gingembre) puis à l’aération viennent des fragrances minérales et de fruits exotiques. En bouche, on est surpris par la fluidité (un tel doré suppose une viscosité plus importante) gourmande. Une certaine droiture caractérise la bouche, qui laisse le gras du vin se développer en milieu, et continue sur finale plutôt vive aux saveurs de mandarine et de beurre. La gamme aromatique est aussi complexe que le nez avec du fruit blanc, de l’anis, des épices, de la pêche, du végétale frais, une fine note d’amertume et un poil d’ananas confit. Le vin persiste agréablement sans être un monstre de concentration, la complexité et la buvabilité se combinent parfaitement.

Association mets & vin : un poulet rôti, dans sont jus sur un lit de pommes de terres dans leur peau… Peau croquante et chaire juteuse, salée et juste poivrée, agrémenté de quelques herbes dites provençales, la volaille s’exprime dans la perfection de sa nature. C’est le vin de la situation : la saveur fine de l’oiseau n’a pas été chamboulée par le vin qui a trouvé son espace pour s’exprimer dans la finesse et compléxité. L’absence de sauces fortes donne l’opportunité au Terre d’Argence de se raconter et de dialoguer avec le plat. Simple & efficace … à refaire !

 

 

Commentaires Clos.

Email
Print